Attention, le contenu peut-être mit à jour sans rechargement de la page, visiter notre section sur l'accessibilité pour plus d'information Passer au contenu principal

S'inscrire à Mon RTM

  • Accédez facilement aux horaires de vos modes de transport préférés.
  • Obtenez un état du service personnalisé.
  • Planifiez vos trajets plus rapidement grâce à vos destinations favorites.
  • Simplifiez-vous la vie avec la gestion en ligne de votre abonnement OPUS+

Travaux du REM : Les impacts sur notre ponctualité

mercredi, 25 juillet 2018

Le Réseau express métropolitain (REM) est un projet de métro léger et automatisé de la CDPQ Infra. Depuis le 25 juin 2018, les travaux du REM nous obligent à exploiter les trains des lignes Deux-Montagnes (DM) et Mascouche (MA)* en voie simple sur un tronçon de près de 3 km situé entre la gare Montpellier et le tunnel Mont-Royal.

Voie double vs voie simple

Une voie double permet le croisement des trains et facilite la fluidité des opérations ferroviaires.

En cas de perturbations, un train immobilisé peut être contourné par les autres trains, à condition que les aiguillages nécessaires** soient activés par le Centre de contrôle ferroviaire (CCF).

L’effet domino lié à une voie simple 

L’exemple de l’intervention médicale du 13 juillet 2018

15 h 35 : un client a un malaise à bord du train 939 en direction de DM.

15 h 37 : le train doit s’arrêter en voie simple. Un inspecteur d’exo débute les manœuvres de RCR et parvient à réanimer la personne.

15 h 38 : le départ du train 941 en direction de DM est retardé.

15 h 55 : les services d’urgence arrivent sur les lieux.

16 h 15 : les services d’urgence quittent les lieux. Le train 939 peut repartir après avoir été immobilisé 39 minutes.

16 h 50 : le départ du train 945 en direction de DM est retardé.

Les départs des trains 947, 949, 951, 953 et 957 en direction de DM ont aussi accusé des 

retards. Le train 946 (vers la gare Centrale) a été annulé.  

L’impact de l’incident sur nos trains

  • Entre 15 h et 00 h 30, 15 trains ont quitté la Gare Centrale en direction de DM. Sur ces 15 départs, 8 ont cumulé du retard parce que les moments où ils pouvaient croiser un autre train en voie double ne concordaient plus. Il fallait donc revoir l’ordre de circulation des trains ce jour-là.
  • Pendant l’heure de pointe, c’est 40 % de nos rames qui ne pouvaient pas circuler selon leur horaire.
  • Certains trains de la ligne MA ont également été touchés.

Interventions pour limiter les impacts sur la clientèle

  1. Entre le 25 février et le 30 juin, notre taux de ponctualité sur la ligne DM oscillait entre 91,8 % et 99,2 %. Depuis le 1er juillet, il se situe entre 71,3 % et 88,9 %.
  2. Nos interventions :
  • Révision de l’horaire
    • Nous avons élaboré des scénarios de circulation avec retards de 5, 10 et 15 minutes. Après une analyse rigoureuse de la situation, nous avons annulé 4 départs quotidiens et modifié les horaires de nombreux trains afin d’optimiser leur circulation. Le nouvel horaire est entré en vigueur le 25 juin.
    • Cet horaire a été mis en place afin de maintenir un certain service, mais nous n’avons plus de marge de manœuvre en cas d’incident prolongé.
  • Mise à niveau des voitures MR90 en cours
  • Collaboration avec l’ARTM à la mise en place de mesures d’atténuation, dont une forme de répit tarifaire.

Les défis du REM

À notre connaissance, un projet de cette envergure est une première mondiale. En effet, jamais un nouveau système de métro n’a été construit sur un système ferroviaire existant et en exploitation. C’est un peu comme si l’on construisait un nouveau pont Champlain sur l’ancien tout en permettant aux automobilistes d’y circuler.

* Par manque d’espace, les lignes Deux-Montagnes et Mascouche seront respectivement désignées DM et MA.

** Un aiguillage est un dispositif de rails mobiles qui permet à un train de changer de voie.

Essayez le nouveau site d'exo